Golfe Saronique - Croisières en mer méditerranée sur le voilier LE VENT DU SUD

leventdusud.blog4ever.com

Croisières en mer méditerranée sur le voilier LE VENT DU SUD

Golfe Saronique


Methana

Méthana est une presqu’île sur la côte nord-est du Péloponnèse, d’une superficie de 50 km2 et avec un peu plus de 1100 habitants.

 

La presqu’île est reliée à la terre ferme par un isthme très étroit. Méthana fait partie de la commune de Trizinía dont la ville principale est Galatás, située sur la côte du Péloponnèse en face de l’île de Póros.

 

Methana01.JPG
Methana

 

L’île était il y a très longtemps volcanique et on ne compte pas moins de 32 vieux cratères. On peut y voir d’anciennes coulées de lave, mais c’est le volcan situé dans le nord-ouest, pas loin du village de Kaïméni Chóra (« village brûlé »), qui est le témoin le plus spectaculaire de ce passé volcanique.

 

La dernière éruption date de l’ an 230 avant JC : une coulée volcanique de plus d’ un kilomètre de long a déplacé la côte sur une longueur de 500 mètres. Des écrivains comme Pausanias, Strabo et Ovide ont témoigné à ce sujet dans leurs écrits.


Le volcan de Méthana est situé sur l’arc volcanique qui traverse la mer Egée et sur lequel se trouvent aussi les îles de Mílos, Santorin et Nísyros.

Il y a des sources chaudes à plusieurs endroits et la ville de Méthana possède encore maintenant des bains sulfureux à qui on attribue des qualités bénéfiques contre des affections rhumatismales ou cutanées.

 

La presqu’île est très montagneuse, avec comme sommet le plus haut le Chelóna, qui mesure 740 mètres. Une chaîne montagneuse de 3 kilomètres de long se situe dans la partie nord-ouest de la région.

 

L’ histoire de Méthana a connu les mêmes péripéties que le reste du Péloponnèse: la région a connu un âge d’ or dans la période mycénienne. Le Paleókastro, une acropole situé non loin du petit village de Vathy, en témoigne encore.

 

 Les Athéniens ont bâti un long mur pour couper la presqu’île de la terre ferme pendant la Guerre du Péloponnèse, un tour de force dont parle l’ historien Thycidide.

Pendant la période hellénistique, après le règne d’Alexandre le Grand, Méthana est tombé sous le pouvoir des Ptolémées, les rois d’ Egypte : la presqu’île a alors reçu le nom d Arsínoë, qui était aussi le nom de la fille et la sœur de différents rois de la dynastie des Ptolémées.

 

La petite capitale de la presqu’ île porte le même nom de Méthana: il y a un petit port, une promenade très agréable et des bains médicinaux assez connus, situés dans un grand bâtiment néo-classique.

 

Le village de Vathý possède lui aussi un petit port de plaisance, un mouillage favori de beaucoup de voiliers.

 

Il y a 13 autres villages dont Megalochóri,  Mégalopotámi, Kaïméni Chóra et Makrýlongos. 


19/03/2016


Spetses

L'ile de Spetses, fait partie des iles Saroniques. Spetses est situé à l’entrée de la baie d’Argos. Son ancien nom était « Pityoussa » à cause de son grand nombre de pins, qui encore aujourd’hui donne un cachet particulier à l’île.   

spetses_location.jpg

Spetses

 

Les premiers fondements de Spetses remontent à la première ère hellène (2500-2000 avant JC), dont on retrouve des fondations, statues et coupes en terre. Plus récemment, elle fut connue pour avoir été la première île à prendre part dans la guerre d’indépendance.  Dans le square Dapia, on y trouve même des canons qui furent utilisés à cette époque. 

 

C’est une belle île, à la végétation importante et verdoyante. Elle possède plusieurs belles plages de sable et criques romantiques éloignées de tout. Les plages les plus populaires sont Agii Anargyri et Agia Paraskevi. La capitale de l’ile est une vraie beauté architecturale pleine de maisons néoclassiques à deux étages, aux balcons en bois et aux murs colorés, entourées par des ruelles sinueuses. 

 

Les voitures sont très rares, on doit donc utiliser le vélo ou les calèches. Pour voyager dans toute l’île, le mieux est d’emprunter les taxis bateaux, louer une bicyclette, ou prendre un des bus qui dessert la plupart des plages. En prenant un Flying Dolphin, on peut rejoindre Nauplie, et de Spetsæ on peut facilement partir en excursion pour le Péloponnèse.


Le centre vital est situé autour du vieux port, et c’est là que la vie nocturne y est la plus intense. Les plus beaux sites à voir à Spetses sont la maison de l’héroïne révolutionnaire Bouboulina, la maison Hexis, et l’église St Triade.

Le manque de source d’eau sur l’île fait que les habitations sont autour du port, proche du ravitaillement en eau potable.

 


15/03/2016


Aegine

Toute proche de la capitale, Egine est une île très fréquentée.

 

Elle fut la première capitale de Grèce en 1828. Elle possédait une flotte puissante dans l'antiquité et on y frappa les premières monnaies Grecques.

 

grargosr.gif

Aegine

 

Le port de l'île est un endroit très agréable. Une belle petite chapelle blanche est construite tout au bout du quai. La petite ville, très animée avec son marché et ses retours de pêche, conserve une forte personnalité.

 

En suivant la route côtière, on atteint le petit port de Souvala, également desservi depuis Le Pirée. On atteint ensuite le temple d'Aphaia.  Il formait l'un des 3 cotés du triangle sacré avec le temple du cap Sounion et le Parthénon. Il est un des mieux conservés de Grèce. Situé au milieu des pinèdes, il offre une belle vue sur la mer et les côtes d'Egine. Non loin vers l'intérieur de l'île, se trouve le monastère d'Agios Nektarios, qui mérite un détour.

 

La station balnéaire d'Agia Marina est très fréquentée, essentiellement par des touristes d'Europe du Nord. Au Sud-Ouest de l'île, la baie de Marathonas offre plusieurs jolies plages de sable. Le centre et l'Ouest d'Egine sont plantés de pistachiers dont la production est très réputée.

 

 


15/03/2016


Poros

Séparée du continent par un étroit canal, l’île de Poros, est une petite île volcanique, douce, verdoyante et odorante d’une grande beauté.

 

Poros_Locator_map.jpg
Poros

 

 

Elle abrite la ville de Poros, érigée sur la petite péninsule de Sferia. Station balnéaire populaire en Grèce, Poros est un charmant petit village parfumé par les pins, les citronniers et les oliviers qu’elle abrite, sillonné par de petites ruelles et composé de pittoresques maisons blanches aux volets colorés ainsi que d’édifices au style architectural néo-classique. 

Selon la mythologie grecque, l’île de Poros qui appartenait à Apollon, le dieu du Soleil, a été échangée contre Delphes, afin de devenir la propriété de Poséidon. Durant toute sa période faste, au cours de l’Antiquité grecque, entre le VIe et le Ve siècle, Poros fut ainsi le principal lieu de culte du dieu Poséidon et était nommée Kalavria. 


15/03/2016


Hydra

Hydra est la perle des îles Saroniques. Elle est surtout connue des Grecs comme l’île sur laquelle les transports motorisés sont inexistants, car interdits. Aucune voiture ou de moto n’encombre le paysage.

 

Hydra.gif

 

Pour se déplacer, le visiteur comme l’îlien a deux choix : à pied ou à dos d’ânes, uniques « taxis » autorisés sur l’île. 

 

Si la mer qui l’entoure est d’un bleu fascinant, l’île est privée de longues plages de sable. Cet inconvénient lui a permis de garder intacte sa physionomie traditionnelle. Ceinte de côtes rocheuses - l’île est en fait un énorme massif rocheux de près de 20 km -, couronnée de pinèdes et d’une architecture combinant noblesse et sobriété, une balade dans l’île est un voyage dans le temps.

 

 

Habitants d’Hydra

Si l’île est peu habitée en hiver (moins de 2 000 habitants), en saison, elle est très prisée de la bourgeoisie athénienne. Dès le mois d’avril et jusqu’en octobre, cette dernière adore passer ses week-ends là-bas.

 

Voici comment l’île est décrite par celui qui fut pendant près de quarante ans son habitant le plus célèbre, Leonard Cohen, le chanteur, poète, auteur et compositeur canadien. « Du haut de ma colline, j’aperçois une montagne remplie de maisons blanches, dans lesquelles vécurent plusieurs générations de marins […] la vie ici est pareille depuis des centaines d’années, tout au long des journées les voix des vendeurs ambulants rythment la vie comme dans une comédie musicale. »

 

Histoire et culture hydriotes

Historiquement, Hydra n’est quasiment pas mentionnée dans les mythes ou les textes antiques, si ce n’est par Hérodote. Par contre, elle est d’une importance considérable pour l’histoire grecque contemporaine. Grâce à ses brillants armateurs, elle devient à partir du 17ème siècle une puissance économique importante. Pendant les guerres napoléoniennes, ses marins braveront même le blocus continental et deviendront éminemment riches. Quelques années plus tard, pendant la guerre grecque d’Indépendance contre l’Empire ottoman (1821-1828) elle jouera un rôle capital, ses armateurs fournissant une grande partie des navires de la flotte grecque.

Figure clé de l’époque, le fameux marchand et armateur Andreas Miaoulis sera même l’amiral de la flotte des révolutionnaires. Il est toujours célébré sur l’île vers la fin du mois de juin lors des Miaouleia, fête et festival culturel portant son nom au cours duquel on pourra y voir, outre les fameux feux d’artifice qui clôturent l’évènement, toute une série d’évènements culturels dont des chants et des danses traditionnelles. 


15/03/2016