Îles Pelage - Croisières en mer méditerranée sur le voilier LE VENT DU SUD

leventdusud.blog4ever.com

Croisières en mer méditerranée sur le voilier LE VENT DU SUD

Îles Pelage

Géographie, nature, et histoire


Les îles Pelage

Les îles Pelage sont formées par trois îles très éloignees de la Sicile.

 

image.jpg
Les îles Pelage

 

L'archipel représente le seul site italien de reproduction des tortues marines Caouanne.

La plus grande île de l'archipel est Lampedusaavec une superficie de 20 km2. Elle est aussi la plus peuplée des trois, avec 5 000 habitants. Lampedusa est cèlèbre grace à Tomasi di Lampedusa, auteur du roman "Le Guépard", (Il Gattopardo), et plus récemment en raison d'arrivées massives de migrants en provenance d'Afrique.

C'est sur cette ile que tous les 3 ans que les tortues déposent leurs oeufs.

La seconde île est Linosa, suivie par la plus petite et inhabitée Lampione.

La superficie totale de l'archipel est de 25,5 km2 et compte environ 5 500 habitants.  La végétation y est en tout point dénudée et les côtes y sont particulièrement hautes et dentelées. 

Pour y accéder, il y a des liaisons tous les jours de Lampedusa à Linosa. A Lampedusa il y a un aéroport, mais on peut prendre le ferry depuis Porto Empedocle, à coté d'Agrigente.

 


31/05/2015


"Le Guépard" - Tomasi di Lampedusa

Duc de Palma et prince de Lampedusa, Giuseppe Tomasi di Lampedusa est le descendant d'une des grandes familles aristocratiques de Palerme. Après des études de droit à Turin, sa vie se partage entre la lecture, les voyages et une production littéraire dont la publication sera posthume.

 

Le Guépard (Il Gattopardo, 1958) retient l'attention de l'écrivain Giorgio Bassani et de la jeune maison Feltrinelli. Le livre connaît un succès retentissant dans le monde entier, et Luchino Visconti en donne une version cinématographique qui ne fait que confirmer sa réussite. C'est dans plusieurs pièces du Palais Gangi, à Palerme, que Visconti tournera en 1963 la fameuse scène du bal, dans la salle éponyme, et la galerie des miroirs. 

 

alain-delon-dans-le-film-le-guepard-10919571wbmfe.jpg

Scène du film "Le Guépard", de Lucino Visconti, avec Alain Delon, Claudia Cardinale, et Burt Lancaster 

 

À travers la figure du prince Salina, Tomasi di Lampedusa ébauche un portrait de sa famille et de la noblesse sicilienne alors que se constitue l'unité italienne : renonçant au pouvoir, les grands propriétaires terriens confient leurs domaines à une petite et moyenne bourgeoisie montante qui ne fait qu'accentuer l'exploitation et l'appauvrissement de la classe paysanne à travers la tyrannie de la mafia, instrument de domination politique, économique et sociale. En ce sens, on peut dire que Le Guépard s'inspire du romanesque stendhalien ou d'une fresque historique comme Viceré de Federico de Roberto, qui remonte aux origines de l'État italien, en mettant en scène les rapports de forces entre le Nord et le Mezzogiorno qui se mettent alors en place.

 

Outre quelques essais sur la littérature française du XIXe siècle, Le Guépard fut l'unique roman de Tomasi di Lampedusa, avec l'adieu que le prince Salina fait à l'histoire.


26/03/2015


La tortue Caouanne

La tortue que l'on rencontre le plus fréquemment est la majestueuse tortue Caouanne, (Caretta caretta). Plus rarement est rencontrée la tortue verte, (Chelonia mydas), occasionnellement la tortue Luth (Dermochelys coriacea) et exceptionnellement la tortue de Kemp (Lepidochelys kempii), et la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata). 

image.jpg

Tortue Caouanne

 

Cette grande voyageuse qu'est Caretta caretta est présente dans tous les océans. En Méditerranée, elle se reproduit sur les côtes orientales (Turquie, Israël, Sicile, Sardaigne, Italie et Lybie) et sur une zone côtière d'Afrique du Nord (Tunisie). La large tête de la tortue Caouanne n'est pas l'enveloppe d'un cerveau exceptionnel, mais plutôt celle de mâchoires très puissantes. Ces véritables broyeurs au bord tranchant sont nécessaires pour satisfaire son appétit vorace et carnivore. Son régime alimentaire diversifié comprend des crustacés et des poissons, mais elle est aussi friande de méduses et d'encornets.

Comme toutes les tortues marines, elle passe toute sa vie dans l'eau, excepté au moment de la reproduction. Pour pondre, elle se hisse péniblement sur les plages de sable à la tombée de la nuit et creuse le trou qui abritera ses oeufs jusqu'à l'éclosion. Après la ponte, la femelle retourne à la mer et n'aura plus aucun contact avec sa progéniture.

En Europe, seules quelques plages du sud de la Sicile accueillent ces tortues, dont celles de Lampedusa.

 


25/03/2015


Lampedusa

L’île de Lampedusa est à la pointe le plus au sud du territoire italien avant la côte africaine. 
Magnifique île située au sud de la Sicile, elle forme, avec l’île de Linosa et le rocher de Lampione, l’Archipel des Îles Pélages, c’est-à-dire les « îles de haute mer » selon l’étymologie grecque. Lampedusa et le rocher voisin de Lampione doivent leur nom aux feux qu'y allumaient au Moyen âge des ermites, pour guider les navigateurs.
Terre de frontière entre deux mondes, Lampedusa possède les spécificités environnementales de deux continents très différents: l’Afrique et l’Europe. Il suffit de penser qu’elle se situe à 210 km de la côte sicilienne et à seulement 152 km de la côte africaine.

A voir 
La côte est haute et inaccessible du côté nord et nord-ouest, tandis que du côté est et sud-ouest elle se compose de magnifiques plages sableuses. Les plages de Lampedusa, des plus petites aux plus fréquentées, sont très nombreuses. 

Les deux petites criques de Pisana et Uccello, donnent sur une mer splendide. 
D’autre part, la crique Cala Spugna ou Maluk fait partie d’une échancrure plus grande, à l’est de l’île. La calanque Cala Greca est minuscule et se compose de plages de sable blanc. Quant à Cala Galera, elle est joignable en passant par des vallons (maritimes) spectaculaires. La grotte Mare Morto (Mer Morte) prenant son nom de la plage homonyme (appelée ainsi pour sa mer calme) mérite également une visite. Sans oublier Cala Francese, magnifique et très peu fréquentée, et la plus célèbre plage de la Guitgia.
D’ici on peut atteindre Cala Croce et la plage de Cala Madonna et la petite plage de Porto N’Tone, avec son sable blanc et fin.
Du côté sud de l’île, on peut aller à Cala Pulcino, avec ses nombreuses grottes.

 

isola-dei-conigli_816221.jpg
                                             Cala Pulcino, Lampedusa

A faire 
Un tour de l’ile de Lampedusa en bateau durant environ 3-4 heures est la meilleure façon d’apprécier les merveilles de l’île.

La clarté de la mer et des fond-marins et l’abondance de flore et faune font de cette île l’une des destinations les plus prisées pour les immersions sous-marines, même en nocturne. Il existe plusieurs points de départ pour le diving et le snorkeling. En plongeant, il est possible d’atteindre la statue sous-marine de la Vierge de la Mer, située à 14 mètres de profondeur, entourée de poulpes et sargues. 
Dans les environs, un grand rocher émergeant de la mer offre une possibilité de découvrir des fonds marins et d’observer les cabots, les sargues et les dentis. 
Pour nager parmi les étendues sous-marines de Posidonia Oceanica, il faut atteindre Punta Parrino, qui protège l’île de la marée et du vent. La plongée au Taccio Vecchio permettant d’admirer la grotte sous-marine homonyme et les poissons-perroquets est exceptionnelle. 
A peu de distance se situe Punta Cappellone, dont les eaux sont habitées par de nombreuses espèces, dont des thons, des cérioles, des sargues, des dentis et des cerniers, tandis que la secca (sèche) de Lavante, quand la mer le permet, offre l’opportunité de s’immerger et d’observer des exemplaires de tortues carrettes.
Au nord, là où la côte devient rocheuse, il est possible de découvrir des refuges de langoustes, de dentis, de rascasses et de cerniers. Au mois d'avril, il est même possible de tomber sur des cachalots. 
Pour ceux qui préfèrent les excursions à pied, des sentiers permettent d’atteindre les trois sommets du monte Rosso, dont le sommet accueille différentes cultures, le monte Nero, et le monte Vulcano. 


A ne pas manquer 
Une excursion sur l’Isola dei Conigli (Île aux Lapins), l’une des plus belles plages de la Mer Méditerrannée, mais aussi aire protégée pour la présence des tortues carrettes qui y déposent leurs œufs. 

 

isola2.jpg

Isola dei Conigli, Lampedusa 


L’île, qui est un spectacle naturel, peut être atteinte même par ceux qui ne savent pas nager puisque sur les 100 mètres la séparant de la plage, la profondeur de l’eau est d'environ un mètre. Derrière l’île se trouve un arc naturel submergé, colonisé par des scléractiniaires, des spongiaires multicolore, des crevettes rouges et des refuges de rascasses et de murènes. 

La spécialité locale est le couscous de poisson - à l’origine une spécialité africaine - qui est devenu un plat traditionnel de la cuisine sicilienne. Lampedusa est aussi riche en crevettes, langoustes et fruits de mer de différentes variétés.


24/02/2015


Lampione

Lampione est une petite île du Canal de Sicile qui fait partie, au même titre que Lampedusa et Linosa, de l'archipel des îles Pélages. Elle appartient à la Province d'Agrigente.


Géographie

Longue de 700 m et large de 180 m, l'île a une superficie de 0,12 km2 et sa hauteur maximale culmine à 36 m. L'île fait partie, tout comme Lampedusa distante de 17 km, de la Plaque continentale africaine contrairement à Linosa située à 70 km qui est tectoniquement rattaché à la Sicile. Les fondations de la zone méridionale de l'île coulent à pic alors que celles du versant oriental se dégradent doucement laissant apercevoir des canaux de grès blanc.

L'île aurait été formée lors d'un séisme durant le Pliocène grâce à un détachement d'un bout de terre de l'île-mère, Lampedusa. En témoigne la nature commune de leur roche constituée de grès.


Histoire

Selon la légende, Lampione aurait été un bloc de pierre qui aurait échappé aux mains du Cyclope.
L'île a toujours suivi dans les vicissitudes de l'histoire le destin des autres îles Pélages. Après être entrée dans le royaume d'Italie, le 12 juin 1878, elle suivit le même sort que les deux îles majeures, prenant pleinement part à la Commune naissante de Lampedusa e Linosa. En 1897, au large de Lampione, fut aperçu un banc d'éponges qui attira l'attention de pêcheurs grecs et tunisiens en particulier, qui permettaient l'hégémonie économique de l'archipel. Mais rapidement avec l'arrivée des substances plastiques en mer, la pêche cessa. L'île n'est désormais plus habitée et l'unique signe de l'Homme qui y reste est un phare automatique duquel dérive le nom de l'île. Ce phare est joignable par un sentier partant d'un petit abord artificiel, adapté seulement au passage des petites embarcations.


Flore et Faune

L'île fait partie de la Réserve marine des îles Pélages créée en 2002 et est considérée comme une réserve naturelle intégrale. La flore et la faune de l'île sont donc totalement protégées et aucun type de présence humaine n'y est tolérée hormis l'étude et la recherche scientifique.

Beaucoup d'oiseaux migrateurs, en particulier des goélands s'y arrêtent régulièrement. En outre, on y retrouve une espèce endémique de crustacé de terre appelé Armadillidium hirtum pelagicum. Les eaux sont peuplées de requins, en particulier du requin gris et du requin taureau, ainsi que de diverses espèces de mérou, langouste et corail jaune et rouge.


29/03/2015