Îles Eoliennes - Croisières en mer méditerranée sur le voilier LE VENT DU SUD

leventdusud.blog4ever.com

Croisières en mer méditerranée sur le voilier LE VENT DU SUD

Îles Eoliennes

Géographie, nature, et histoire


L'archipel des Iles Eoliennes

Les îles Éoliennes (Isole Eolie en italien) ou îles Lipari du nom de l'île principale, sont un archipel volcanique au nord de la Sicile dans la mer Tyrrhénienne. 
Depuis plus de deux siècles et encore actuellement, les îles représentent un site idéal pour l'étude de la volcanologie et la géologie. Elles sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'Unesco en 2000. C'est une destination touristique appréciée qui attire plus de 200 000 visiteurs chaque année. 

 

         iles_eoliennes_carte.jpg
                                                L'archipel des îles Eoliennes


Géographie 
Au total, cet archipel comporte dix-sept îles mais seulement sept sont habitées. Seules trois îles sont accessibles aux automobiles. Toutes les îles ont une origine volcanique mais seules Vulcano et Stromboli ont encore un volcan actif. 
Les sept îles principales habitées de l'archipel sont : 
• Lipari, 10 554 habitants, dont la ville de même nom (Lipari) est la capitale. On y trouve des carrières de pierre-ponce ; 
• Salina, 2 300 habitants, est la seconde plus grande île de l'archipel (27 km2). Elle tire son nom des exploitations de sel qui s'y trouvaient ; 
• Vulcano, 717 habitants, dont le volcan (391 mètres d'altitude) en sommeil depuis 1890, émet des fumerolles. Au bord de la mer, des bains de boue sulfureuse soulagent différentes affections ; 
• Stromboli, 420 habitants, avec le célèbre volcan en activité importante, le seul d'Europe avec l'Etna, hormis les volcans d'Islande ; 
• Panarea, 280 habitants, ne mesure que 3,4 km2 ; 
• Filicudi, 250 habitants, comporte 6 volcans éteints ; 
• Alicudi, 150 habitants, est l'île la plus occidentale de l'archipel. 


Histoire
Une légende veut qu'Éole ait colonisé l'archipel pendant la guerre de Troie, une autre que ce soit le fait d'Italiens méridionaux. On sait de source sûre que des Grecs de Cnide débarquent en 580 av. J.-C., avec Pentathlon à leur tête. 
Une bataille a lieu entre les flottes romaine et carthaginoise en -260. Rome perd la bataille. 
Sous Mussolini, un camp de prisonniers politiques est établi de 1925 à 1940 sur ces îles.

 

 

Lire aussi

Sicile : la plus grande île de la méditerranée

Histoire des Iles Eoliennes

 


09/04/2015


Alicudi

Alicudi, l'antique Ericusa, doit son nom aux touffes de bruyère dont est recouverte une bonne partie de l'île. La superficie de l'île est de 5,2 km², pour 105 habitants.

 

image.jpg

                                                 Alicudi

 

C'est une petite île volcanique de forme conique. Elle est l'île la plus occidentale de l'archipel des îles Éoliennes. Son point culminant est le stratovolcan Monte Fillo dell'Arpa qui culmine à 675 mètres d'altitude.

La pente occidentale de l'île est raide et déserte. Le côté oriental est formé de différents plans, et parsemé de maisons parmi lesquelles se dresse, dans une position pittoresque, l'église de Saint-Barthélemy. Parmi les lieux caractéristiques, on notera le Serro della Farcona, entouré de hauts précipices, et le Timpone delle Femmine, situé lui aussi dans un lieu inaccessible. C'est là que se réfugiaient les femmes pendant les incursions sarrasines.

En faisant le tour de l'île, on avance dans une variété de panoramas: des pentes en terrasses couvertes de buissons et de figuiers de Barbarie, de hautes côtes à stratifications de roches noires et de congloméré rougeâtre, d'étroits ravins, des vallons, et une succession de hauts précipices.
Des fragments de céramique d'âge romain ont été trouvés épars sur la côte orientale de l'île.

La terre, d'origine volcanique est particulièrement fertile. Les produits principaux d'Alicudi sont l'olivier, la vigne, et la pêche.

Pour les déplacements sur Alicudi, seuls les mulets sont utilisés. Il n'y a pas de voitures.


08/04/2015


Filicudi

Filicudi est une île d'origine volcanique qui fait partie de l'archipel des Éoliennes, au nord de la Sicile. On y arrive en bateaux de Naples, de Palerme, ou de Milazzo, sur la côte sicilienne.

 

 image.jpg

                                                            Filicudi

 

Filicudi a une surface de 9,7 kilomètres carrés et elle est encore à l'abri du tourisme sauvage. Son mont le plus haut, Fossa Felci, atteint 774 mètres de hauteur. Les trois villages: Filicudi Porto, Pecorini et Valdichiesa, reliés par l'unique route goudronnée, comptent 250 habitants, mais pendant l'été leur nombre s'élève à 3000 environ.

On peut visiter les ruines d'un village du Néolithique près de Capo Graziano, où l'on travaillait l'obsidienne.  Parmi les beautés naturelles de Filicudi il faut signaler la grotte Bue Marino, et le rocher du Giafante. Les spécialités locales sont les figues et les capres de l'île.

L'île de Filicudi est protégée en tant que parc régional déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco.


03/06/2015


Histoire des Iles Eoliennes

Les septs îles qui pointent à la surface de la mer et font face à la côte nord orientale de Sicile sont de nature volcanique, âpre et sauvage.

 

image.jpg

Les iles Eoliennes, au nord-est de la Sicile

 

Le mythe suggère qu’elles furent les demeures du Dieu du Vent, Eole, et qu’Ulysse y aurait séjourné. Réfugié dans l’île entourée de murs de bronze (probablement Lipari), il y aurait rencontré le monstre Polyphème et ses compagnons légendaires, forgerons sous le commandement du Dieu du feu (dont l’île Vulcano se réclame).

Les éoliennes étaient des volcans sous-marins qui ont émergé des eaux il y a environ 700 000 ans dans l’ordre suivant : Panarea, Filicudi, Alicudi, Salina, Lipari, Vulcano et enfin Stromboli, qui a environ 40.000 ans. La toute dernière émersion fût celle Vulcanello (petite péninsule à côté de l’île de Vulcano), advenue en 183 avant JC. Les dernières coulées en provenance du mont Pelato (Lipari) sont advenues il y a environ 1500 ans.

Les éruptions volcaniques se sont succédé au fil des ans pendant des millénaires. Du fait de leurs différentes natures, elles ont engendré des phénomènes variés : La pierre ponce, tellement légère qu’elle peut flotter sur l’eau. Mais également la lave qui, une fois refroidie, formait un verre volcanique noir et tranchant. Ce verre : l’obsidienne était tellement tranchant qu’il fût utilisé pour la fabrication d’outils aiguisés.

L’exportation de l’obsidienne dans toute la méditerrannée a permis à Lipari, notamment, de bénéficier d’une grande richesse économique. Aux environs des 2500 ans avant JC, avec l’avènement de l’ère du métal, le marché de l’obsidienne a perdu beaucoup de son importance. Cependant, grâce à son excellente position géographique, Lipari n’en a pas trop souffert. Vers la fin de l’ère du bronze et le début de l’aire du fer, Lipari fût envahie par un peuple en exil qui avait été chassé de la péninsule italienne. Leurs productions artisanales nous laissent penser qu’ils appartenaient à la civilisation « villanoviana ». dans les siècles VII et VI avant JC, les éoliennes ont été pillées par les invasions étrusques. La colonisation grecque viendra ensuite changer le cours des choses.

En 580 avant JC des exilés et aventuriers en provenance des colonies spartes de Cnido en Asie mineure débarquent à Lipari. Ils s’allient à la population locale et chasseront les étrusques. En 264 avant JC, lorsque la première guerre punique explose, Lipari s’allie avec les Cartagénois, subissant alors des attaques à répétition de la part de la flotte romaine. En 252 avant JC, le consul de Rome Caio Aurelio parvient à soumettre les îles à Rome.
À la chute de l’empire romain, les îles traversent une période difficile. La domination bizantine accentue cette décadence qui se prolongera avec l’occupation arabe de 827 à 1061. Les normands permettront aux îles de prendre un nouveau départ. Le grand comte Ruggero fera en sorte qu’une communauté bénédictine puisse s’y installer. En 1131, l’évêché de Lipari est reconstitué. Les îles éoliennes profiteront d’une nouvelle période de prospérité grâce aux privilèges que leur concèderont ces différents gouverneurs.

En 1544, une flotte turque détruit Lipari après 11 jours d’assault et remporte avec elle 8000 habitants qui seront destinés à l’esclavage. Après une longue période de reconstruction, les habitants des îles parviendront à nouveau à atteindre le nombre de 10 000 en 1691. Au début du XIX siècle, Lipari redevient l’escale obligatoire de plusieurs lignes maritimes, ce qui contribue fortement au développement économique et démographique des îles éoliennes. En 1891, les habitants sont plus 20 000 mais une crise économique liée au phylloxera provoquera la destruction de nombreuses vignes et conduira à l’exil de quasiment 50% des habitants des îles.

Aujourd’hui, l’industrie extractive, l’agriculture, la pêche et le tourisme sont les composantes principales de l’économie éolienne. La pierre ponce alimente l’industrie extractive, l’agriculture éolienne concerne essentiellement la production de câpres mais aussi de raisins secs et par dessus tout du fameux vin malvasia, connu dans le monde entier pour sa qualité et ses caractéristiques uniques. Au cours des cinquante dernières années, le boom touristique a conduit à un bien être économique sans précédent. Les éoliens sont très attachés à la conservation de ce leadership touristique. En 2000, les îles éoliennes ont été déclarées Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'UNESCO.

 

Lire aussi :

L'archipel des Iles Eoliennes

Le voyage d'Ulysse en Sicile


08/08/2014


Le mythe d'Ulysse et l'Odyssée


Ulysse (Odusseus en grec) était le fils de Laërte et d'Anticlée, il est le plus célèbre des Héros de la mythologie grecque. 

 

image.jpg

Le périple d'Ulysse


Roi d'Ithaque, il est marié à Pénelope et il est le père de Télémaque. Son intelligence supérieure le fait apprécier de tous, elle servira très bien pendant la guerre de Troie à laquelle il a participé. 
Ulysse, roi sage et fin orateur, est le favori d'Athéna. Il tient une place importante dans le conseil des rois. C'est lui qui eut l'idée de la ruse du Cheval de Troie. 

Lorsque la guerre de Troie fut finie, il tenta de retourner dans son royaume. Mais la colère de Poséidon compliqua son voyage et le fit errer sur la mer pendant de longues années où il rencontra bien des embûches et eut bien des aventures. 

Les sirènes tentèrent de le charmer par leurs chants et le précipiter sur les rochers. Sa lutte contre le Cyclope, la nymphe Calypso qui le garda prisonnier dans son île pendant 8 ans. Sa lutte contre la magicienne Circé qui changeait les hommes en animaux. 

image.jpg

 

Il descend aux Enfers où il revoit des Héros qu'il connait bien, tel que Agamemnon, Achille, Ajax le Grand et d'autres. Éole, le dieu des vents, lui donna une outre contenant un vent pour l'aider dans son voyage de retour. Mais l'équipage ouvrit l'outre pendant le sommeil d'Ulysse, ce qui les ramena en Éolie. 

Il lui fallut 20 ans pour retrouver son royaume, sa femme Pénelope et son fils Télémaque. On appelle l'Odyssée d'Ulysse, l'histoire et le récit de ses aventures. 

Plus tard il entreprit un autre voyage, oublia Pénelope. Il se remaria. De retour à Ithaque Télégonos, un fils qu'il avait eu avec Circé le tua. Télégonos épousa Pénelope, et son fils Télémaque épousa Circé. 

La mort d´Ulysse marqua la fin de l'âge des Héros. 

 

Lire aussi :

Le mythe de Scylla 


08/08/2014